wait

Assemblée Islamique d’Iran

NotCache List Paramters: 1&0&0!Model&4799 Name List:جستجو

Assemblée Islamique d’Iran

NotCache List Paramters: 1&0&0!Model&4799 Name List:جستجو
Home » Diplomatie parlementaire » Conférence de Palestine » Sixième conférence
0,0 (0)

Sixième conférence, Téhéran : les 21 et 22 février 2017

Sixième conférence, Téhéran : les 21 et 22 février 2017

Cette conférence se tint les 21 et 22 février 2017 à Téhéran dans la « Salle des réunions des chefs d’États des pays islamiques » avec le mot d’ordre de « Tous ensemble, soutien à la Palestine ». Cette conférence réunie au total 823 participants dont 21 délégations officielles menées par les présidents de parlements, 10 délégations menées par les vice-présidents de parlements et 9 délégations avec à leur tête les chefs des commissions parlementaires à la sécurité nationale et à la politique étrangère de différents pays. Les 823 participants à la conférence appartenaient à différentes catégories : membres de délégations officielles, essentiellement parlementaires, invitées par l’Assemblée islamique d’Iran, les leaders des groupes de la résistance palestinienne, les organisations non gouvernementales, les activistes engagés dans le soutien à la Palestine et enfin des personnalités médiatiques soutenant la cause palestinienne.

Cette conférence fut inaugurée comme à l’accoutumée par l’allocution du Guide suprême en présence des leaders des groupes de résistance palestiniens, des présidents et représentants des parlements des pays islamiques, de centaines de penseurs, intellectuels et personnalités du monde musulman, ainsi que du président de la République islamique d’Iran, du chef du pouvoir judiciaire et des autorités civiles et militaires du pays. Le thème principal de l’allocution du Guide suprême fut la stratégie de résistance et il insista sur la nécessité pour les groupes de résistance palestiniens d’éviter d’être mêlés aux conflits ethniques et religieux ainsi qu’aux conflits intérieurs des états, soulignant que : « Tous les mouvements islamiques et nationaux doivent être mis au service de cet idéal qu’est la Palestine et la vigueur des relations entre la République Islamique et les groupes palestiniens de résistance dépend uniquement de l’attachement de ces derniers au principe de la résistance ».

Le Guide suprême souligna également le fait que la question palestinienne était en train d’être reléguée au second plan de par les efforts des ennemis pour lui enlever son statut prioritaire, et rappela que : « Malgré les différents que peuvent avoir entre eux les pays musulmans, certains de ces différents étant naturels, d’autres le fruit des complots de nos ennemis, et d’autres la conséquence d’un manque de perspicacité, il n’empêche que la cause palestinienne peut être et doit être le cri de rassemblement de tous ».

L’ayatollah Khamenei cita comme l’un des principaux bénéfices des conférences de soutien à la Palestine le rappel de la priorité numéro un du monde musulman et des hommes libres à travers le monde, c’est-à-dire la question palestinienne, et la nécessité de créer un mouvement de solidarité en vue de soutenir le peuple palestinien dans son combat pour ses droits et pour la justice : « Il ne faut jamais oublier l’importance du soutien politique au peuple palestinien car cette question est une priorité absolue dans le monde d’aujourd’hui et toutes les nations musulmanes peuvent s’unir malgré leurs différences avec un objectif commun, c’est-à-dire la Palestine et la nécessité de sa libération ». Le Guide suprême conclu en ces termes : « Si un groupe laisse choir l’étendard de la résistance, alors sans aucun doute un nouveau groupe se lèvera parmi la nation palestinienne et reprendra cet étendard ».

Après l’allocution du Guide suprême la conférence se réunit en assemblée générale. En parallèle des réunions thématiques furent organisées dans le cadre de 5 commissions : La commission politique, la commission parlementaire, la commission des groupes de résistance, la commission de la jeunesse et la commission des organisations non gouvernementales. Lors de cette conférence l’emphase fut portée sur le rôle de la jeunesse.

Les chefs des trois pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire de la République islamique d’Iran s’exprimèrent lors de cette conférence. La déclaration finale fut la conclusion de la conférence : Dans cette déclaration en 24 points les participants remercièrent la République islamique d’Iran pour avoir accueilli cette conférence et désignèrent le texte de l’allocution du Guide suprême de la Révolution islamique exclusivement consacré à la question palestinienne comme le principal document de cette conférence. Dans cette déclaration la poursuite de la lutte de résistance palestinienne fut encore une fois désignée comme le seul moyen de réaliser les droits légitimes du peuple palestinien et la libération complète de leur pays, et les participants insistèrent sur l’importance de l’union de tous les pays islamiques face au régime sionistes et à ses soutiens.

 

1111
NotCache List Paramters: 3044&10362&306989!Model&0!RelateType&0!relatetypeshownull&0 Name List:
HomeDiplomatie parlementaireConférence de PalestineSixième conférence
Comment


Parameter:306989!model&5324 -LayoutId:5324 LayoutNameالگوی متنی پیش فرض

Lettre d’information

• Entrez votre adresse courriel pour vous abonner à la lettre d’information

Nous contacter

Adresse: Place Baharestan, Téhéran, IRAN - Boite Postale 11575-177 -Code postal : 11575-177

Téléphone: +98(21) 39931

Fax: +98(21) 33440309

Courriel: fr@parliran.ir

Copyright © by Parliran.ir / Powered by: Center of Planning and Information Technology, Assemblée Islamique d’Iran