wait

Assemblée Islamique d’Iran

NotCache List Paramters: 1&0&0!Model&4799 Name List:جستجو

Assemblée Islamique d’Iran

NotCache List Paramters: 1&0&0!Model&4799 Name List:جستجو
Home » Actualités » Affaires interparlementaires
0,0 (0)

L'approche américaine à l'égard de l'Iran est alarmante pour la légitimité de l'ONU

L'approche américaine à l'égard de l'Iran est alarmante pour la légitimité de l'ONU

Téhéran, le 14 octobre, 2017(IRNA) - Le président du Majlis (parlement iranien) a déclaré que les récents commentaires des responsables américains sur l'accord nucléaire iranien mettaient en question la légitimité de l'ONU.

Ali Larijani, lors d'une réunion vendredi avec le président du Parlement de la République du Kazakhstan, Nurlan Nigmatulin, a déclaré: «Le manque d'engagement des Etats-Unis vis-à-vis des accords multilatéraux et internationaux devrait être examiné par les Nations Unies». 

«Les pays européens, même le Royaume-Uni, sont contre la position américaine sur l'accord nucléaire iranien», a ajouté M. Larijani. 

Se référant à tous les efforts internationaux pour parvenir à l'accord de 2015, également connu sous le nom de Plan d'action global commun (PAGC), il a déclaré que «l'Iran avait payé un prix très élevé pour parvenir à l'accord nucléaire». 

Le président du Parlement iranien a également déclaré que l'accord historique entre Téhéran et les principales puissances mondiales a assuré les intérêts de l'Iran. 

« Mais ce n'est pas un accord bilatéral», a t-il dit, ajoutant que ces derniers mois, Washington avait violé l'accord. Larijani a déclaré qu'en ce qui concerne de telles approches adoptées par les États-Unis, des accords économiques frappants avec le pays sont également impossibles. 

« Si les responsables américains insistent sur leurs approches, l'accord nucléaire mourra et cela compliquera davantage la situation dans la région», a-t-il dit. 

Il a également dit que si personne n'empêchait le comportement non-conformiste américain, plus de problèmes surgiront. Les Etats-Unis ont également quitté l'UNESCO et l'Accord de Paris. Affrontant le Conseil de sécurité des Nations unies, l'Union européenne (UE), l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), la France, l'Allemagne, la Chine, la Russie et tous les pays qui ont soutenu le Traité, Trump a critiqué à plusieurs reprises l'accord iranien, officiellement connu sous le nom de Plan d'action global commun (PAGC le qualifiant de «gêne» et de «pire accord jamais négocié». 

Le président républicain des Etats-Unis, avant la date limite du 15 octobre pour l'approbation de l'accord par l'Iran, a annoncé qu'il ne confirmerait pas le respect de l'accord par l'Iran. L'administration de Trump avait certifié à deux reprises que l'Iran avait respecté l'accord, mais s'il refusait de le faire pour la troisième fois, le Congrès disposera désormais de 60 jours pour décider de réimposer les sanctions prévues par l'accord. Cela permettrait au Congrès de décider effectivement s'il faut tuer l'accord historique. Trump a déclaré que si le Congrès ne réimpose pas les sanctions, il va unilatéralement quitter l'accord. 

Comment


Parameter:303141!model&5324 -LayoutId:5324 LayoutNameالگوی متنی پیش فرض

Lettre d’information

• Entrez votre adresse courriel pour vous abonner à la lettre d’information

Nous contacter

Adresse: Place Baharestan, Téhéran, IRAN - Boite Postale 11575-177 -Code postal : 11575-177

Téléphone: +98(21) 39931

Fax: +98(21) 33440309

Courriel: fr@parliran.ir

Copyright © by Parliran.ir / Powered by: Center of Planning and Information Technology, Assemblée Islamique d’Iran