wait

Assemblée Islamique d’Iran

NotCache List Paramters: 1&0&0!Model&4799 Name List:جستجو

Assemblée Islamique d’Iran

NotCache List Paramters: 1&0&0!Model&4799 Name List:جستجو
Home » Actualités » Général
0,0 (0)

Les membres de l'OCI invités à suspendre leurs liens avec le régime sioniste

Les membres de l'OCI invités à suspendre leurs liens avec le régime sioniste

Téhéran, 17 janvier, 2018(IRNA)- Une conférence internationale à Téhéran a exhorté les membres de l'OCI ayant des liens diplomatiques et économiques avec le régime sioniste à suspendre ces liens à moins que le président Donald Trump ne retire sa décision de transférer l'ambassade américaine à Al Qods.

L'appel a été lancé par la 13ème Conférence de l'Union parlementaire des Etats membres de l'OCI (UPCI) lors de sa séance de clôture mercredi. 

Le texte de la déclaration lue par le président de la Commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère du Majlis (parlement) ci-après: «Nous en tant que chefs des délégations parlementaires des États membres de l'OCI participant à la 13ème Conférence de l'UICC.) se sont réunis pour discuter des défis auxquels le monde islamique est confronté.»

La déclaration a également appelé à des efforts pour traiter les problèmes communs des musulmans et de tous les êtres humains en tant que système unique fondé sur des valeurs aussi élevées que la justice, la démocratie et le bienfait pour tous. 

Décrivant la justice, la paix et la sécurité d'une part, et le développement durable d'autre part en tant que piliers de soutien, il a déclaré qu'ils devraient figurer en bonne place à l'ordre du jour des organisations régionales et internationales.

Félicitant le Majlis iranien pour la tenue réussie de la 13ème Conférence de l'Union parlementaire des Etats membres de l'OCI (UPCI), la déclaration a souligné les points suivants: «Nous condamnons le terrorisme dans toutes ses manifestations, exhortant les gouvernements à renforcer la coopération dans le but d'éliminer le fléau.»

«Nous saluons les victoires contre Daech en Irak et en Syrie et apprécions tous les pays islamiques, en particulier la République islamique d'Iran qui a joué un rôle précieux et actif à cet égard en coopération avec les gouvernements d'autres pays.»

«Nous demandons instamment la promotion des dialogues entre les tendances islamiques, la lutte contre le dogmatisme et l'extrémisme, la promotion d'une véritable compréhension de la religion et le rejet de la violence.» 

«Nous condamnons fermement les déclarations racistes du président américain contre d'autres nations et reliant l'islam au terrorisme mondial et exprimons notre inquiétude à propos de telles déclarations psychologiques qui créent des disputes et des malentendus entre les nations et les religions.» 

«Nous dénonçons fermement la décision unilatérale américaine de reconnaître Al Qods comme la capitale du régime sioniste et la considérons comme une menace pour la paix et la sécurité internationales et une agression à grande échelle contre les droits indiscutables des Palestiniens et un mouvement nul qui a éveillé les sentiments de Musulmans et tous les humains à la recherche de liberté dans le monde entier.»

«Nous déclarons notre soutien à la nation palestinienne et nous exhortons à relever les défis auxquels ils sont confrontés et nous considérons la résistance comme le droit légitime des Palestiniens jusqu'à leurs droits, en particulier leur retour dans leur patrie et l'établissement d'un gouvernement palestinien indépendant avec Al Qods comme capitale.»

Ils ont également appelé l'UPCI à révoquer la demande de la Knesset israélienne d'être membre du groupe en tant que punition pour sa violation des lois internationales. 

La déclaration a également exhorté les Etats membres à rompre leurs liens politiques et économiques avec le régime sioniste à moins que le président américain Donald Trump ne retire sa décision de transférer l'ambassade américaine à Al Qods. 

«Nous rejetons également toutes les initiatives unilatérales américaines ainsi que les décisions judiciaires contre d'autres gouvernements, en particulier les membres de l'UPCI, car elles vont à l'encontre des règlements internationaux, de la Charte des Nations Unies et de la souveraineté et de l'indépendance des gouvernements.»

«Nous exprimons notre inquiétude face aux conditions humanitaires critiques au Yémen et soulignons la nécessité d'une solution diplomatique et de faciliter et d'accélérer l'acheminement de l'aide humanitaire vers le pays appauvri.»
 

Comment


Parameter:312493!model&5324 -LayoutId:5324 LayoutNameالگوی متنی پیش فرض

Lettre d’information

• Entrez votre adresse courriel pour vous abonner à la lettre d’information

Nous contacter

Adresse: Place Baharestan, Téhéran, IRAN - Boite Postale 11575-177 -Code postal : 11575-177

Téléphone: +98(21) 39931

Fax: +98(21) 33440309

Courriel: fr@parliran.ir

Copyright © by Parliran.ir / Powered by: Center of Planning and Information Technology, Assemblée Islamique d’Iran