Assemblée Islamique d’Iran

Assemblée Islamique d’Iran

Home » Actualités » Général
0.0 (0)

Qalibaf: les États-Unis ne peuvent pas imposer des négociations à l'Iran

Qalibaf: les États-Unis ne peuvent pas imposer des négociations à l'Iran

Téhéran, 7 septembre 2020 (ICANA) - Le président du Parlement islamique d'Iran, a déclaré que les Iraniens n'oublieraient pas les dommages causés par les sanctions américaines, ajoutant que les États-Unis ne pouvaient pas imposer de négociations à l'Iran.

Lors d'une réunion avec le chef du département des affaires étrangères de la Suisse Ignazio Cassis, Mohammad Baqer Qalibaf a évoqué le manque d'engagement envers l'accord nucléaire iranien, affirmant que les déloyautés de l'Occident concernant l'accord nucléaire resteront dans la mémoire des Iraniens.

Suite aux sanctions illégales et cruelles des États-Unis, les Iraniens sont pessimistes à l'égard des dirigeants américains, a-t-il déclaré, soulignant que le gouvernement et le peuple iraniens sont déterminés à renforcer l'économie et la technologie nationale visant à passer par les crises.

Soulignant l'approche de l'Iran pour établir une coopération avec le monde tout entier, Qalibaf a déclaré que l'Iran était également contre l'hégémonie.

Malgré la position du Conseil de sécurité des Nations unies contre les comportements unilatéraux et illogiques des États-Unis, mais les déloyautés de l'Occident contre l'accord sur le nucléaire iranien connu sous le nom de (PAGC) font partie des souvenirs amers des Iraniens.

Ailleurs dans ses remarques, il a exhorté l'Europe à ne pas être affectée par la politique américaine.

Les mesures des États-Unis ont également provoqué l'insécurité et l'instabilité dans la région et dans le monde, a-t-il réitéré.

Faisant référence à l'assassinat par les États-Unis du lieutenant-général Qasem Soleimani, il a déclaré que les mesures prise par général Soleimani avaient arrêté le terrorisme en Europe mais que les États-Unis avaient assassiné ce champion de la lutte contre le terrorisme.

Il a noté que la normalisation obligatoire des liens entre un nombre limité d'États régionaux avec le régime sioniste n'est pas une solution aux problèmes régionaux.

Une telle mesure augmentera l'instabilité dans la région, a-t-il ajouté.

Qalibaf a fait allusion à la signature d'une feuille de route entre l'Iran et la Suisse, affirmant qu'elle renforcera les relations entre deux pays.

L'Iran est prêt à développer des relations avec la Suisse dans les domaines économique, politique, culturel, technologique, scientifique et éducatif.

Cassis, pour sa part, a exprimé l'espoir de promouvoir les relations entre deux pays.

Il espérait également que son pays jouerait son rôle de section d'intérêt des États-Unis, du Canada et de l'Arabie saoudite.

Il a évoqué l'Instrument de soutien aux échanges commerciaux (INSTEX), affirmant qu'il aidera les flux de revenus et le commerce de l'Iran à se développer.

Il a noté qu'en dépit des sanctions, il y a des entreprises suisses en Iran.

Il s'est engagé à ne ménager aucun effort pour développer le discours international et renforcer les relations bilatérales.

Comment


Parameter:462210!model&5324 -LayoutId:5324 LayoutNameالگوی متنی پیش فرض

Lettre d’information

• Entrez votre adresse courriel pour vous abonner à la lettre d’information

 

Nous contacter

Adresse: Place Baharestan, Téhéran, IRAN - Boite Postale 11575-177 -Code postal : 11575-177

Téléphone: +98(21) 39931

Fax: +98(21) 33440309

Courriel: fr@parliran.ir

Copyright © by Parliran.ir / Powered by: Center of Planning and Information Technology, Assemblée Islamique d’Iran