Assemblée Islamique d’Iran

Assemblée Islamique d’Iran

Home » Actualités » Général
0.0 (0)

Sanctions unilatérales contre l'Iran ; l’exemple clair de terrorisme économique

Sanctions unilatérales contre l'Iran ; l’exemple clair de terrorisme économique

Téhéran, 25 mars 2021 (ICANA)- Le président du Parlement iranien, Mohammad Baqer Qalibaf, a déclaré jeudi que sans aucun doute, l'imposition de sanctions unilatérales à l'Iran et à certaines autres parties du monde par le gouvernement américain est un exemple clair de terrorisme économique.

En empêchant les Palestiniens d'avoir accès au vaccin COVID-19, le régime sioniste a dépassé les lignes du terrorisme économique et est entré dans le crime contre l'humanité, a déclaré Qalibaf, s'exprimant en ligne lors de la quatrième conférence sur la lutte contre le terrorisme et le renforcement des liens régionaux des six pays, tenue à Antalya, en Turquie.

Des missions d'Iran, de Russie, de Chine, d'Afghanistan, d'Irak et du Pakistan ont participé à la réunion.

Cette réunion se tient dans les conditions où la région et le monde sont confrontés à de nombreux défis et crises politiques, sécuritaires et économiques. En tant que l'un des nouveaux défis, la pandémie COVID-19, a préparé les conditions à la propagation du terrorisme et de l'extrémisme violent plus qu'auparavant, a-t-il déclaré.

Selon lui, les terroristes profitent des divisions, de l'incertitude et des problèmes économiques causés par la pandémie pour répandre plus de haine et de divisions, radicaliser et recruter de nouveaux membres.

La nature du virus COVID-19 n'est pas différente du terrorisme, a déclaré le président du parlement iranien (Majlis), ajoutant que le terrorisme et le COVID-19 tuent tous deux des innocents, quelles que soient les frontières. Les chrétiens, les musulmans, les vieux et les jeunes, les hommes et les femmes sont tous vulnérables au terrorisme.

Il a noté que tout comme la lutte contre le COVID-19, la lutte contre le terrorisme devrait également devenir la priorité dans tous les pays.

Il est tout à fait clair et indéniable que l'Iran a toujours été exposé au terrorisme et a donc toujours essayé d'être sur le front pour le combattre, a-t-il déclaré.

Il a également déclaré que certains pays utilisent le terrorisme comme un outil pour atteindre leurs objectifs de politique étrangère et que les six pays que sont la Turquie, la Chine, la Russie, l'Afghanistan, le Pakistan et l'Iran doivent agir de telle manière que les idéologues et les partisans du terrorisme paient un prix plus élevé dans les aspects de propagande, politiques et de sécurité, en particulier dans l'état critique actuel.

Qalibaf a déclaré que certains pays, tels que les États-Unis et le faux régime sioniste, ont utilisé le terrorisme et les groupes terroristes comme un outil pour atteindre leurs objectifs et leurs intérêts et ont ouvertement montré de telles intentions.

Soulignant l'assassinat du commandant anti-terroriste général Qasem Soleimani, Abu Mahdi Al-Mohandes et Mohsen Fakhrizadeh par les Etats-Unis, il a demandé : L'assassinat de deux personnalités iraniennes et irakiennes qui étaient au cœur de la lutte contre les groupes terroristes et extrémistes, y compris Daech et l'assassinat d'un éminent scientifique iranien qui était à la tête du projet de développement de kits de détection COVID-19 ont un sens autre que le terrorisme d'État?

Concernant la question de l'Afghanistan, il a déclaré que la politique de principe de l'Iran soutient le gouvernement afghan qui a été choisi par le peuple dans la structure démocratique du pays.

Il a également déclaré que l'Iran pensait que les forces étrangères devraient quitter la région.

Le président du Parlement iranien a poursuivi en disant que le terrorisme et l'extrémisme sont des phénomènes aux multiples facettes et ne peuvent être vaincus que si un plan global est élaboré par tous les pays exposés à ce risque.

Comment


Parameter:481331!model&5324 -LayoutId:5324 LayoutNameالگوی متنی پیش فرض

Lettre d’information

• Entrez votre adresse courriel pour vous abonner à la lettre d’information

 

Nous contacter

Adresse: Place Baharestan, Téhéran, IRAN - Boite Postale 11575-177 -Code postal : 11575-177

Téléphone: +98(21) 39931

Fax: +98(21) 33440309

Courriel: fr@parliran.ir

Copyright © by Parliran.ir / Powered by: Center of Planning and Information Technology, Assemblée Islamique d’Iran